En poursuivant votre navigation sur m-boutique.fr, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. En savoir plus.
J'accepte
  • Nouveau
Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »
  • Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »

Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »

Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »
Les meilleurs experts, historiens et scientifiques, analysent dans ce numéro Spécial des affaires, criminelles ou non, où l’usage du poison est soit avéré, soit suspecté à tort ou à raison.

:

Sommaire

Dossier :

Les meilleurs experts, historiens et scientifiques, analysent dans ce numéro Spécial des affaires, criminelles ou non, où l’usage du poison est soit avéré, soit suspecté à tort ou à raison.

Parmi les hommes et les femmes qui se sont illustrés dans l’art d’utiliser le venenum contre l’autre ou contre soi, ou qui en ont été les victimes, figurent Socrate, Mithridate, Locuste, Jean sans Terre, Agnès Sorel, les Borgia, le pape Alexandre VI et son petit-fils César, Diane de Poitiers, la marquise de Brinvilliers, la Voisin, Marie Besnard, surnommée par la presse « la Brinvilliers de Loudun » ou encore Agatha Christie au savoir criminel sans égal ! Mais attention ! Les créatures vénéneuses – loin d’être exclusivement féminines, n’en déplaisent aux misogynes de tout poil – et les substances criminelles ne sont pas toujours celles que l’on croit. À travers le poison, se lisent « les structures mentales, les systèmes de valeurs, les interconnexions entre les savoirs et les pratiques sociales, les dispositifs de communication et de propagande. » écrit l'historien Franck Collard dans l’introduction de ce dossier. La richesse du sujet révèle la fascination qu’il a toujours suscitée, à tort ou à raison, à travers les siècles et révèle les travers les plus sombres de chaque époque. Du suicide de Socrate au redoutable et redouté laboratoire des Poisons soviétique, plongez dans le chaudron des pratiques vénéneuses, de l’Antiquité à nos jours.

____________________________________

Hors-série de la Revue Historia consacrée à l'Histoire - 100 pages environ

Numéro est en Très bon état.

KS-15

Fiche technique

Parution
2020

Avis

Votre commentaire

Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »

Historia Spécial n° 51 - Les grandes affaires de poison. D’Agrippine au « parapluie bulgare »
Les meilleurs experts, historiens et scientifiques, analysent dans ce numéro Spécial des affaires, criminelles ou non, où l’usage du poison est soit avéré, soit suspecté à tort ou à raison.

Votre commentaire

  • PAIEMENT SÉCURISÉ avec Paypal ou Amazon Pay PAIEMENT SÉCURISÉ avec Paypal ou Amazon Pay
  • LIVRAISON GRATUITE dès 25 euros d'achat LIVRAISON GRATUITE dès 25 euros d'achat
  • SERVICE CLIENT :  7 jours sur 7 par email SERVICE CLIENT : 7 jours sur 7 par email
  • RETOUR POSSIBLE si vous n’êtes pas satisfait RETOUR POSSIBLE si vous n’êtes pas satisfait
  • PORT GRATUIT POUR LES DVD & BLU-RAY (FR) PORT GRATUIT POUR LES DVD & BLU-RAY (FR)
  • DVD GARANTIS 100 %  CONFORMES DVD GARANTIS 100 % CONFORMES

Félicitation, un bon de réduction d'une valeur de 1€ vient de vous être accordé.

Code :