En poursuivant votre navigation sur m-boutique.fr, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. En savoir plus.
J'accepte
Aéro journal n° 14H - 120 secondes fatales, La bataille de Midway
  • Aéro journal n° 14H - 120 secondes fatales, La bataille de Midway

Connexion avec votre compte :

  • Google
  • PayPal
  • Amazon

Aéro journal n° 14 H - 120 secondes fatales, La bataille de Midway

Aéro journal n° 14 H - 120 secondes fatales, La bataille de Midway - Histoire de la Guerre aérienne - Hors série

Quantité
En rupture de stock

:

Magazine de 130 pages environ - Nombreuses photos et illustrations

A propos de ce numéro :

Si la bataille de Midway semble s’être jouée sur le fil du rasoir, une analyse plus fine démontre que les erreurs stratégiques des Japonais ont été plus graves et plus déterminantes que les fautes tactiques habituellement imputées à l’amiral Nagumo et que la chance n’a tenu qu’un rôle mineur dans la déroute de la redoutable Kidô Butai.
Tournant de la guerre du Pacifique, la bataille de Midway l’a effectivement été, en raison de la perte de quatre des six porte-avions d’escadre que comptait la Marine impériale. Toutefois, si le sort des armes avait été inversé, le Japon n’y aurait remporté aucun succès décisif face à un géant industriel tel que les États-Unis, aucune avancée suffisante pour contraindre Roosevelt à négocier la paix. La Marine impériale aurait certes gagné du temps, six mois, un an peut-être, mais cent fois elle aurait dû remettre l’ouvrage sur le métier et, à ce petit jeu, elle n’était ni préparée ni armée.
Pour n’avoir su ou pu définir une doctrine cohérente, les Japonais vont perdre cette bataille, dont le destin sera finalement scellé en deux minutes – 120 secondes qui consacreront le naufrage stratégique de la Marine impériale et celui de quatre de ses plus précieuses unités, autant dire la perte de son atout majeur : sa force de projection.

Ce hors-série, rédigé par Christian-Jacques Ehrengardt, propose une vision nouvelle de la bataille de Midway, revisitée grâce à la publication de nombreux documents inédits au cours de ces dernières années. Abondamment illustré, le texte est – marque de fabrique de l’auteur – émaillé de nombreux témoignages de première main, qui rendent le récit vivant et finissent par entraîner le lecteur à moins de 10 m au-dessus de vagues de l’océan Pacifique pour lancer une torpille sur l’Akagi...

Sommaire  :


Chapitre I : Le syndrome de la victoire
Chapitre II : Veillée d’armes
Chapitre III : La bataille de Midway
Chapitre IV : Midway contre-attaque
Chapitre V : La décision fatale
Chapitre VI : Navires apparemment ennemis
Chapitre VII : Le sacrifice des torpilleurs
Chapitre VIII : Wildcat contre Zéro
Chapitre IX : Cent vingt secondes fatidiques
Chapitre X : L’empire contre-attaque
Chapitre XI : La fin des illusions
Chapitre XII : Tristes tropiques
Chapitre XIII : Débâcle tactique, naufrage stratégique

2017-AR-Ad

Fiche technique

Format
Broché, dos collé
Parution
2013
  • PAIEMENT SÉCURISÉ PAIEMENT SÉCURISÉ
  • PORT GRATUIT dès 20 € PORT GRATUIT dès 20 €
  • SERVICE CLIENT :  7 / 7 SERVICE CLIENT : 7 / 7
  • RETOUR POSSIBLE RETOUR POSSIBLE
  • PRODUITS GARANTIS PRODUITS GARANTIS

Vous aimerez aussi