En poursuivant votre navigation sur m-boutique.fr, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. En savoir plus.
J'accepte
Aéro journal n° 10H - le ZERO à l'infini
  • Aéro journal n° 10H - le ZERO à l'infini

Aéro journal n° 10H - le ZERO à l'infini

Aéro journal n° 10H - le ZERO à l'infini - Histoire de la Guerre aérienne - Hors série

Quantité
En rupture de stock

:

Magazine de 104 pages environ - Nombreuses photos et illustrations

A propos de ce numéro :

Jusqu’en septembre 1942, les Américains considèrent le Mitsubishi A6M Type 0 comme une invention du diable. Il semble être doté du don d’ubiquité, présent partout à la fois et, surtout, là où ils ne l’attendent pas. Dans les combats tournoyants, il surclasse tout ce que les Alliés peuvent lui opposer, grimpant plus vite et virant toujours beaucoup plus court. Piloté par la fine fleur de la Marine impériale, il vole de succès en succès au rythme des conquêtes des armées japonaises, depuis Pearl Harbor jusqu’à Guadalcanal, en passant par les Philippines, les Indes néerlandaises, Singapour, Rabaul et Darwin.


Toutefois, quand ils mettent la main sur un exemplaire presque intact, les Américains découvrent les points forts mais surtout les défauts du Zéro. Pour lui donner un rayon d’action de près de 1 000 km avec un réservoir supplémentaire, une maniabilité exceptionnelle et des performances au‑dessus de la moyenne, les ingénieurs japonais ont sacrifié toute protection et conçu un avion dont l’extrême légèreté bridera tout développement ultérieur, parce que sa cellule encaissera difficilement l’augmentation de la puissance et du poids du moteur.


Les Américains n’avaient jamais imaginé que la conception d’un avion de combat puisse naître d’autres arbitrages que ceux auxquels ils étaient habitués.
Totalement dépassé à partir de 1944, il sera le premier avion engagé dans une opération Kamikaze. Symbole du triomphe de la machine de guerre japonaise des six premiers mois de la guerre du Pacifique, il deviendra celui du coucher du Soleil levant. Le Zéro du premier maître Koga Tadayoshi récupéré sur une île désolée des Aléoutiennes, le 4 juin 1942, aura permis de descendre en flammes le mythe… et des milliers de Zéro.

2017-AR-Ad

Fiche technique

Format
Broché
Parution
2012
  • PAIEMENT SÉCURISÉ PAIEMENT SÉCURISÉ
  • PORT GRATUIT dès 25 €* PORT GRATUIT dès 25 €*
  • SERVICE CLIENT :  7 / 7 SERVICE CLIENT : 7 / 7
  • RETOUR POSSIBLE RETOUR POSSIBLE
  • PRODUITS GARANTIS PRODUITS GARANTIS

Vous aimerez aussi